...approches...

... expérimentation, poésie, bricolage, recherche, expression, lâcher-prise, soutien, accompagnement, rythmes, résonance, création, relation à soi, deuil, surprises, ruptures, renouvellement, ressourcement , exploration de ses limites ...

 

 

 

...art-thérapie et psyché...

Choisir de faire de l'art-thérapie...

L'art: de sa racine latine ars, s'approchant de procédé, talent, métier, je retiens une mise en action par le corps et l'esprit, occasion fugace de laisser émerger la lueur de l'âme (ou la psyché, terme grec désignant l'âme, le souffle de vie, l'énergie vitale, le siège des émotions). Cette lueur peut tout changer. 

La thérapie:  le terme grec "therapeia" a pour sens d'origine le culte voué aux dieux. De la notion de culte aujourd'hui, je garde le rendez-vous régulier avec soi-même, son unicité, sa particularité. Ainsi le soin ou la guérison est-elle affaire propre de soi à soi, pour peu qu'un lieu puisse accueillir cet évènement.

art-thérapie et psychanalyse

L'art-thérapie, telle que promue par Profac, s'appuie sur la psychanalyse. Il n'y est pas question d'acquis techniques ou d'approfondissement artistique. Chaque séance ouvre à rêver sa psyché au travers  de réalisations éphémères bricolées et poétisées dans un cadre sécurisant et silencieux. La parole ou l'analyse n'interviennent pas; l'espace entre les séances occasionne une résonance potentielle.  

Clivés et en tension entre notre part consciente et  notre inconscient, l'art-thérapie cherche à installer un endroit calme et neutre au milieu de nos tempêtes et de nos turbulences.

art-thérapie et transformation de soi par les forces du geste et de l'action

Chercher à changer, à se débloquer, à se transformer... des gestes qui reviennent à chaque séance, la répétition par un  rythme dans lequel il est possible de se glisser, un approfondissement au fur et à mesure de l'expérience. L'art-thérapie permet de se couler dans un processus long et soutenu à l'aide d'un accompagnement objectif et sans jugement extérieur, pour se confronter, se sculpter au cours du chemin. L'action à la rencontre de la matière sert de prétexte à cette quête de soi.

art-thérapie à la recherche de  structuration et de  vitalité : la rencontre des formes et des couleurs

La perte de repères, la fatigue et les obligations, ou encore la lutte contre les maladies, peuvent prendre le contrôle de la vie quotidienne et intérieure de chacun d'entre-nous. Nous pouvons éprouver le besoin de décanter, clarifier, illuminer, lâcher. Pratiquer les couleurs, rentrer dans la dynamique de la structure formelle, mettre en perspective, s'appuyer sur des réalisations de grands maîtres de l'histoire de l'art, devient un acte thérapeutique en soi.

Aucun savoir-faire n'est pré-requis. Le patient se laisse glisser dans un état rêveur et laisse ses mains poétiser l'ici et maintenant. 

Aucun objectif technique à atteindre, aucune recherche de réalisation utile; le geste et la répétition pour se recentrer et dénouer.

Aucun objectif esthétique, pas de connaissances artistiques obligatoires, mais l'envie être soutenu et porté par l'harmonie.